Vers le don ...

Publié le par soft

Question cruciale à l'heure qu'il est, il faut s'y préparer s'armer car le chemin FIV de couple s'arrête d'ici 3 ou 4 petits mois, je tente d'anticiper la suite calmement en faisant le point ......

 

Mes pensées, mes sentiments sont englués dans un bordel sans nom, vous allez voir :

 

Le don ? oui mais pourquoi faire un enfant avec un inconnu, tout ça pour avoir un gosse " a tous prix" ?? Lara en parlait dans un de ces articles dailleurs ..

 

le don ? je vais passer 9 mois a me demander quel tronche va avoir mon petit alors oui ca serat le plus beau des bébé a mes yeux mais à qui va t'il ressembler, si il a les oreilles décollés c'est pas moi !!!

 

je vais donc devoir regarder cet inconnu grandir,

l'aimer car on l'aurat grave attendu,  l'aimer car il porterat 50 % de mon patrimoine génétique,

le protéger du regard des " autres" qui ne pourront s'empêcher de scruter cet " enfant conçu différement", le protéger de ce monde de dingue ou il part déjà avec une moitié de lui "estropier" par 2 égoïstes que la nature et la médecine n'ont pas réussi a satisfaire ;

Je vais devoir me préparer au questions, au futur car on n'a beau dire a un gamin : " tu sais papa et maman t'on beaucoup attendu et on t'aimais bien avant que tu n'arrives, papa n'ayant pas de graines assez fortiches on n'a du faire appel a un Monsieur inconnu"  "donc tu ne sauras jamais d'ou tu viens mais c'est pas grave car on t'aime trés fort "

le gosse a 8 ou 12 ans il s'en tape des années qu'on a passé a en chier, il sais qu'on aurait préféré un enfant bien a nous génétiquement parlant, il sais qu'il est différent des autres même si ça ne se verra pas forcément, 'il y aura des " non-dits" des proches qui seront blessants, un secret a conserver au sein de la famille,

Aurat t'il honte de dire un jour je suis issue d'un don, je ne sais pas qui est mon géniteur et je ne saurais jamais ......... ( même si mes parents m'aiment ....)

 

Comment mon couple va t'il résister à ça, 10 ans que nous sommes ensemble cette année, mon couple n'est pas au top, nous avons du mal a communiquer, avons accumuler des rancoeurs, nous nous aimons encore mais l'amour ne suffit pas et la pma nous a profondément esquinter tous les 2 ! Quel avenir avons nous ?

 

En faisant appel a un donneur, j'ai l'impression de faire un gamin toute seule, même si j'ai un père pour éduquer cet enfant je pense qu'il n'assumerat jamais complétement il ne serat pas de lui, comment expliquer ça : pour lui je pense que voir cet enfant grandir ( oui il l'aimerat forcément hein ! ) lui rappelerat chaque jour son incapacité à être père en vrai ( c'est maladroit mais pas facile a exprimer)

Et puis si il se tire le con, je me retrouve seule avec une moitié de bébé a moi !

 

Le don n'est pas un choix pour nous, c'est un plan B, un plan de merde car c'est sûrement la seule façon d'arriver a nos fin , un plan difficile ............qui remue tellement de choses

 

J'ai lu des témoignages de gosses issue de don, pour certains ça roule a peu prés, même si il y a toujours un côté bancal, pour d'autres c'est un enfer, ils cherchent leur identité sont dépressifs .....

 

 

le don n'est pas franchement idyllique, mais que faut'il faire ???

Renoncer a avoir un enfant " absolument" ?

Avoir recours à l'adoption ?

faire un double don ? 

 

Je ne sais pas, je suis un peu perdue, lors du ++ de Snow nous avons abordé le sujet du don tous les 2, il m'a dit une phrase qui tourne dans ma tête depuis 15 jours : " ça ne serat jamais un "sonnomdefamille"  "

 

Je lui ai répondu mais si ça serat un " sonnomdefamille", il porterat ton nom légalement et c'est toi qui seras avec moi a la maternité c'est toi qui va l'élever et le voir grandir, c'est sur toi qu'il prendrat ces repéres et se construirat "

Rien a faire, je le pensais plus prêt que moi pour le don, il n'en ai rien, il est d'accord car il va avoir 37 ans et qu'il en a marre de me voir en baver à cause de la pma et puis qu'il veut être père maintenant mais l'idée que cet enfant n'aurat pas ces gênes ne passe pas !

 

Pourquoi c'est si douloureux ? Pourquoi doit t'on se poser un millions de questions que d'autres ne se posent pas une seconde, pourquoi je chiale comme une conne en écrivant tout ça .......

 

Chaque chose en son temps on n'y est sans y être d'abord fin juin je ferais cette 4eme, qui trés honnêtement n'a aucune chance de marcher malgré l'endocell .... ( prelévement dans 1 mois dailleurs)

Chouchou a refait un spermo il y a 10 jours, aussi pourri que celui de décembre, pourtant il ne fume plus prend ces 80 euros de vitamines par mois, le test de fragementation a été refusé pour la 4eme fois, ça signifie que nous n'avons pas eu le million, comme d'hab,

 

Avec un sperme pareil, ils auraient sûrement du nous faire passer au don directement ne pas nous faire perdre 5 ans avec des FIV de couple inutiles, le don pour les 6 gygy que nous avons vu c'est tabou, certes nous avons trés treés peu de chances que ça marche, mais il suffit d'un ! alors on s'est acharné alors on a perdu presque 6 ans alors on va être obligés de faire le deuil de cet enfant bio, de nos idéaux, cette 4eme va nous aider a passer un cap, cette fois tout seras fini, plus d'espoir de bb couple,

 

Je pense qu'il serat plus facile de s'accorder avec nos consciences quand l'échec serat passé, le don s'imposerat donc a nous logiquement et je me trouverais des centaines d'argument en faveur du don, en attendant j'en ai marre et j'ai peur .....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T

Merde je pourrai chialer ce soir en lisant ta peine, votre peine. Je vois si bien le moment où vous en êtes, à cela près que c'est moi qui n'était pas totalement prête. Putain de bordel de merde
d'infertilité et de zozos détraqués !!!! N'empêche que s'il y a 4 FIV c'est qu'il y a 4 chances ! Je vous fais de gros bibis et si jamais pas de bébé chez nous on s'était dit voyages voyages
Désireless... combien de temps ça aurait duré... je ne sais pas... c'est si dur et c'est si dégueulasse quand à côté de ça on voit celles qui baissent leur culotte et vas-y le polichinel est dans
le tiroir ! Méga bisous.
Répondre
S


Rohhh ben non pleure pas ma djem !!! on finirat bien par y arriver dune façon ou d'une autre ..... bises a toi et à Victoire !



L

Comme j'en connais un morceau, je ramène ma science.... Le donc chez moi... c'est pas le don de sperme donc l'homme garde ce pouvoir supreme de féconder.... et pourtant, ce fut un non catégorique
pendant des mois... un non car on ne saura pas d'ù il vient, s'il aura mes traits, si c'est un merdeux on le regrettera etc.....


Fiv 3 (pas eu droit à 4...) échoue en janvier. Je pleure toutes les larmes de mon corps car je sais que je peux oublier le don... puis un reportage, une asso, une rencontre capitale avec un
couple qui a réussi et le don est devenu une évidence...


Je te souhaite une 4 positive évidemment.... si cela devrait être autrement, votre esprit cheminera.... A très vite...
Répondre
S


Ohhh ma citronnée !! comment vas tu ??? j'ai des news par snow mais j'ai plus ton blog ! je pense aussi que quand on auras plus le choix on y viendrat doucement mais ça arrache les tripes de
pas arriver à le " faire" ce gosse de nous merde ! plein de bisous mon agrume



L

C'est normal que tu te poses ces questions. De notre côté, nous n'étions pas pour, ni l'un ni l'autre et l'adoption a été la solution évidente mais je comprends qu'on puisse être tenté par le
don. Nous ne savions pas comment expliquer à l'enfant ce procédé...Il faut que tu rencontres des gens qui sont passés par là pour vous aider dans votre cheminement. En attendant, j'espère très
fort que la FIV4 sera la bonne.


Enormes bisous


 
Répondre
S


Coucou !! comment va Lucie ??? faut que je retrouve ton mdp de ton blog pour allé voir des news ! nouzs l'adoption on ne la jamais sentie je sais pas pourquoi bizarre a expliquer ce n'est pas
notre chemin c'est sur mais le don pas encore vraiment non plus alors que faire ??? ben on verra aprés number 4



P

Je dois t'avouer que ton article me remue les tripes car le don m'avait traversé l'esprit quand je voyais que je m'abîmais en PMA.


Comme pour ton homme, le mien est contre. Au début, je ne comprenais pas et puis je me suis rangée à son avis. c'est dur à avaler d'avoir un enfant qui ne porte pas tes gènes. Je ne pense pas que
j'aurais accepté ça, si le problème venait de moi, alors, par équité, je comprend parfaitement qu'il ne veuille pas élever "l'enfant d'un autre" même si il portera son nom de famille et qu'il
sera légalement le père. Le fait de savoir que cete enfant ne provient pas de lui serait comme une tâche... Je ne parle même pas de la belle-famille kabyle pour qui la descendance c'est
l'essentiel. Un enfant d'un autre... Il/Elle serait rejeté(e). Et même dans ma famille, on le/la scruterait pour voir quels sont les traits de l'inconnu...


Bref, je comprend où vous en êtes, et je ne sais pas trop quoi vous dire pour vous sortir de cette mouise. Je sais juste que vous finirez par trouver un terrain d'entente.


Pas simple...


Gros bisous d'encouragements
Répondre
S


Merci ma plume !! c'est dingue a quel point on n'est conditionné a donner naissance a des enfants qui nous ressemblent et comme l'entourage nous met la pression un peu comme les reines qui ne
donnait pas de fils !!!! bises



A

Je ne sais pas te répondre "comment mon homme vit la paternité" c'est trop philosophique, par contre en pratique, peu impliqué pendant la grossesse; il se fait choper pendant l'accouchement pour
couper le cordon, c'était lui qui a vu le bébé le premier, c'était lui qui donnait le premier bain,le premier soin car j'étais ko...chaque bébé c'est un petit manipulateur qui envoie de messages:
aime-moi, occupe-toi de moi, je n'ai personne d'autre donc je dépend complétement de toi...alors monsieur est devenu le Spécialiste de Bébé; celui qui ajuste la couche  ou veut mettre la
pommade car moi "j'étale pas bien", celui qui déniche le nouveau savon à la pharmacie et va à la biblio à midi pour chercher des comptines et celui qui trouvent que les autres bébés sont moches
:) On parle pas de donneur au quoidien, ce n'est pas de tabou, mais tout simplement on a pas ni envie ni besoin y parler.
Répondre
S


Voilà !!! une fois que bébé est là la conception ne pourri pas la quotidien ! j'aime lire ça a bientôt Anna